façonner votre stratégie de marque employeur pour attirer la génération Z.

Alors que les retombées de la pandémie mondiale continuent de se répercuter à travers le monde, ses effets sont variables sur différents segments de la population. Les salariés d'âge moyen et les seniors semblent les plus préoccupés, mais l'impact financier sur les générations les plus jeunes est sans doute le plus prononcé. Alors que de nombreux travailleurs de la génération Z sont confrontés à leur première crise financière mondiale - sans doute la pire depuis de nombreuses générations - la façon dont ils voient le marché du travail et leurs attentes pourraient être modifiés pour les années à venir.

 

Un récent sondage Harris auprès d'adultes américains a révélé que les travailleurs de la génération Z étaient trois fois plus susceptibles de perdre leur emploi en raison de la crise COVID-19 que les travailleurs âgés de 35 à 54 ans. Pour la plus jeune génération de la population active – correspondant aux moins de 23 ans - le choc économique constitue un signal d'alarme et laisse supposer que l'expansion économique des dernières années pourrait ne pas durer éternellement. Les questionnements que cela soulève pour eux sont susceptibles de redéfinir leurs objectifs de carrière et modifier leurs critères de choix d’un employeur.

 

Notre enquête, le  Randstad Employer Brand Research 2020, menée à la fin de l'année dernière (avant l'épidémie de pandémie mondiale) au Luxembourg, montre que jusqu’à présent, les répondants de la génération Z ne considéraient pas la sécurité d'emploi comme le principal attribut qu'ils apprécient le plus chez un employeur. 56% des répondants de cette classe d’âge ont déclaré préférer un employeur offrant une sécurité d'emploi. Cela en fait toutefois le deuxième critère de choix mais largement devancé par un salaire attractif (cités par 67%). Viennent ensuite un bon équilibre travail – vie privée (50%) et la possibilité de progresser dans sa carrière (44%).
En revanche, la sécurité d'emploi est le premier facteur de choix pour la génération la plus ancienne, citée par 61% des travailleurs âgés de 55 à 64 ans. Ceci est une préoccupation majeure pour cette classe d’âge car le critère « santé financière » de l’employeur arrive en troisième position (citée par 41% des répondants) pour ce groupe cible alors qu’il n’apparaît pas dans les attributs recherchés par les autres générations.

 

Les travailleurs de la génération Z, dont beaucoup sont sur le point d'entrer ou sont récemment entrés sur le marché du travail, se trouvent dans une situation préoccupante. De nombreuses personnes se retrouvent au chômage en raison de la crise et il sera donc plus difficile pour ceux qui entrent sur le marché du travail de trouver un emploi dans les mois à venir car ils seront en concurrence avec les autres générations sur le marché.

 

Les nouvelles pour les travailleurs de la génération Z ne sont cependant pas totalement sombres. Confinés chez eux pendant de nombreuses semaines, ils ont trouvé des moyens innovants d'utiliser la technologie pour rester connecté, réseauter et créer via les médias sociaux et des applications populaires telles que TikTok.
Forbes déclare que les employeurs peuvent apprendre de l'adaptabilité et de la flexibilité des générations Z et Y pendant cette crise. Grâce à leur capacité d'adaptation et de développement de leur réseau, les travailleurs de la génération Z peuvent être les plus résistants/performants en période de défi extrême. Voici comment vous pouvez tirer parti de ces compétences.

 

Adoptez les habitudes de socialisation de la génération Z

En tant que génération la plus connectée de tous les temps, ce groupe est exceptionnellement préparé pour les relations à distance et virtuelles. En comprenant comment ils exploitent les médias sociaux, comment ils communiquent sur différents canaux et comment les informations sont partagées, votre entreprise peut trouver de nouvelles façons de travailler.

 

Optimisez leurs connaissances en matière de nouvelles technologies

Lorsque la distanciation sociale est entrée en vigueur, les entreprises ont mis en place des outils technologiques pour permettre à leur personnel de travailler à distance. L'expérience a-t-elle été satisfaisante pour tous en termes de productivité ? La génération Z est peut-être le groupe le plus apte à utiliser la technologie de façon efficace. Alors tenez compte de leur point de vue et de leur manière de tirer profit des outils numériques dans leur processus de travail.

 

Ne négligez pas l'importance de du face à face

Bien que cela puisse sembler contradictoire, la génération numérique aspire également à une interaction individuelle avec leurs managers et collègues. Selon une enquête menée par le Workforce Institute de Kronos Inc., il apparait que 75% des répondants de la génération Z ont déclaré qu'ils préféraient les réunions en face à face avec leurs N+1 et plus d'un tiers préféraient cette méthode pour échanger avec des collègues. Assurez-vous pendant la période actuelle de planifier de telles réunions sur vidéo pour éviter les sentiments d'isolement et d'insatisfaction.

 

Alors que les entreprises du monde entier cherchent des moyens afin de conserver la motivation et l’engagement de leur personnel pendant la crise sanitaire, il est important de tirer des enseignements de toutes les informations et expériences pour maintenir un bon moral parmi leurs employés. Les atouts des travailleurs de la génération Z peuvent aider les chefs d'entreprise à accélérer certains apprentissages qui pourront être utilisés pendant encore longtemps.

retour à la page précédente