Comment comprendre le jargon des offres d’emploi ?

Cela nous est tous arrivé. Vous trouvez l’offre d’emploi idéale. Elle offre une fantastique perspective de carrière. Elle dit que l’entreprise est internationale et se soucie de ses employés. On dirait un rêve, donc vous postulez.
Le premier entretien se déroule sans heurt, pareil pour le deuxième et le troisième. On vous offre un poste et vous vous empressez de l’accepter. Vous êtes embauché. Que pourrait-il se passer de négatif ?

Quelque chose ne tourne pas rond !

À partir du moment où vous entrez dans le bâtiment, au premier jour, quelque chose cloche. Ce n’est pas le job que vous imaginiez. L’ambiance est horrible, les gens antipathiques et le café gratuit dont ils vous avaient parlé n’était que du vent.

Parfois, il parait impossible de comprendre réellement en quoi consiste un job à partir de sa description. L’annonce utilise des termes assez généraux comme « personnel accueillant », « entreprise collégiale » et les placent partout, à tel point qu’ils en perdent leur sens.

Même les responsables des RH ont tendance à idéaliser leur employeur au cours des entretiens, une pratique qui peut fausser la réalité pour les candidats. Alors comment faire pour comprendre la terminologie du recrutement et faire le bon choix ?

Deux choses à faire : comprendre pourquoi les entreprises emploient ce jargon, et ensuite pouvoir l’interpréter !

 

Pourquoi les entreprises emploient-elles ces termes ?

Parce que c’est vendeur – le travail d’une annonce d’emploi est de dépeindre le meilleur tableau aux candidats potentiels, pour qu’ils ne voient pas les aspects négatifs. Les tasses à café sales, les fuites d’eau dans le bâtiment seront cachées jusqu’à ce que votre premier jour en tant qu’employé. 
Une offre d’emploi c’est avant tout un argumentaire. Elles sont créées pour vous séduire, vous, chercheur d’emploi, dans l’espoir de vous voir postuler. La terminologie du recrutement peut être trompeuse et déroutante – il faut donc l’apprendre…

 

Comment interpréter les termes employés ?

La première étape est d’identifier ce qu’on vous vend vraiment. Vous remarquerez inévitablement que l’entreprise essaye de mettre en avant une chose, ou peut-être plusieurs. Il vous faut les identifier et procéder à quelques recherches. Leurs affirmations tiennent-elles la route ? Est-ce réellement la plus grande entreprise technologique de la région ? Ont-ils vraiment les meilleures statistiques en matière de croissance cette année ?

Les faits sont là, l’entreprise peut rarement mentir sur le nombre de bureaux qu’elle possède ou sur ses profits nets. Mais en ce qui concerne la manière dont les employés sont traités, elle peut raconter ce qu’elle veut pour convaincre les bons candidats de postuler. C’est là que ça devient un peu compliqué. Voici quelques signaux d’alarme...

 

Descriptions floues

Que ça vienne de l’offre d’emploi ou de l’entreprise elle-même, ce n’est jamais bon signe. L’offre d’emploi doit présenter des conditions précises et des responsabilités clairement définies. Si ce n’est pas le cas, vous n’aurez pas la moindre idée de ce pourquoi vous signez.

Finalement, le diable est dans les détails, assurez-vous donc de poser des questions sur ce qui ne vous paraît pas clair. 

Mots "à la mode"

Gardez à l’œil les mots à la mode ;

Salaire compétitif – Cela peut vouloir dire deux choses : Votre employeur potentiel n’a pas encore décidé du salaire qu’il octroiera, il compte peut-être le négocier pendant ou après l’entretien – soyez-en conscient – ou il ne veut pas que ses employés connaissent le salaires de ce job particulier.

Bonus/ Prime - Cale signifie qu’en plus du salaire de base, vous gagnerez une rémunération dépendant de l’atteinte de vos objectifs. Si c’est le cas, pensez à demander quels seront ces objectifs lors de l’entretien – cela vous permettra de décider s’ils sont réalistes et réalisables.

Dynamique – C’est un nouveau terme à la mode qui prend souvent une connotation de jeunesse – surtout depuis que l’embauche sur la base de l’âge a été interdite et que le terme jeune a été banni. Le dynamisme est un processus caractérisé par un changement constant, des activités innovantes et une progression. Il est toujours bon de demander à votre interlocuteur d’expliquer ce que cela signifie dans le contexte de son entreprise.

 

Culture d’entreprise

"Collégial" est un concept vague qui varie d’une entreprise à l’autre. Demandez des explications durant l’entretien. Que signifie collégial pour eux ? De quelle manière l’entreprise encourage-t-elle cette philosophie ?

 

Depuis combien de temps le poste est-il sur le marché ?

Si un poste est sur le marché depuis longtemps, cela doit vous mettre la puce à l’oreille. Peut-être n’intéresse-t-il personne car l’entreprise n’a pas une bonne réputation, ou les conditions ne sont pas en adéquation avec les pratiques du marché.

 

Prenez les choses en main

Nous vivons à une époque, ou vous – demandeur d’emploi – êtes plus en position de force qu’auparavant sur le marché de l’emploi. Tirez-en profit.
Les réseaux sociaux sont d’excellents outils pour les chercheurs d’emploi. Si vous avez des difficultés à juger un employeur sur la base de son annonce d’emploi, ou si, après l’entretien, vos impressions sont mitigées, prenez les choses en main.
Vos réseaux personnel et professionnel sont sans aucun doute plus étendus que jamais – faites-y vos recherches et creusez. Découvrez quelle image l’entreprise véhicule sur LinkedIn et flânez sur les réseaux sociaux pour voir ce que les employés actuels et les anciens ont à dire.

 

A propos de l'auteur

Eveline Kramers - Global Content Manager

Eveline est rédactrice et gestionnaire de media sociaux

retour à la page précédente