comment éviter le burnout ?

Une vie parfaite: qui n’y aspire pas ? Vous voulez gravir les échelons dans votre carrière, avoir la famille idéale, une bonne condition physique, une vie sociale épanouie et de nombreux hobbies… Bref, vous voulez tout. Mais comme le dit l’expression: qui trop embrasse, mal étreint. Parmi les conséquences possibles: le burnout.

 trois conseils pour échapper au burnout

De plus en plus de personnes sont confrontées au burnout. Le phénomène ne vous a sans doute pas échappé: vous avez certainement dans votre entourage une personne sujette au stress.

Et quand le burnout frappe, il vous faut parfois un an avant de vous en remettre. Comme « il vaut mieux prévenir que guérir », voici trois astuces pour échapper à ce risque accru de burnout.

 

1. réagissez vite

Un burnout est un stade avancé de stress. Vous êtes littéralement « en surchauffe », car vous vous êtes montré trop exigeant avec vous-même depuis trop longtemps, au travail et dans votre vie privée. Vous voulez, mais vous ne pouvez plus.

Comment éviter d’en arriver là ? En reconnaissant les premiers signes à temps. Il s’agit souvent de symptômes physiques et mentaux:

  • insomnies;
  • maux de tête ou de ventre;
  • manque d’énergie et apathie;
  • agressivité envers votre entourage;
  • anxiété;
  • troubles de la concentration;
  • cynisme et désintérêt.

Certains de ces symptômes vous semblent familiers ? C’est le signe qu’il faut prendre des mesures sans tarder. Lesquelles ? Les deux astuces suivantes devraient vous aider.


2. osez dire « non »

Dire « oui » à tout comme Jim Carrey dans « Yes man » ? Accepter de garder votre nièce un soir, de repeindre le nouvel appartement d’un ami et d’aller boire un verre avec vos camarades du club malgré trois échéances serrées au travail et une importante course qui approche ?

Mauvaise idée! Vous risqueriez de vous noyer dans un torrent d’obligations… avec le niveau élevé de stress que cela implique.

Soyez donc plus assertif. Dites « non » plus souvent. Vous aurez ainsi plus de temps et d’énergie pour mieux faire ce que vous choisissez de faire. Votre chef, vos collègues, vos amis et votre famille s’en rendront compte et vous pardonneront vite ces refus.

 

3. procédez différemment

Les symptômes du burnout vous accablent ? Prenez du recul par rapport à votre travail et à votre vie. Le problème vient d’un patron exigeant ? C’est la culture d’entreprise qui vous oppresse ? Cherchez la même fonction, mais chez un autre employeur.

Le coupable est plutôt un hobby épuisant ? Ou ces trois groupes d’amis que vous « devez » voir chaque semaine ?  Prenez un petit moment pour réfléchir à (ce) qui vous apporte réellement une plus-value dans votre vie. Et osez faire le tri quand c’est nécessaire.  

Et si vous ne vous épanouissez pas au travail, envisagez un changement de carrière.

C’est bien entendu plus facile à dire qu’à faire. Vous ne savez pas par où commencer ? Ni quels autres emplois pourraient vous intéresser ? Facilitez-vous la tâche en consultant un conseiller en orientation professionnelle. Un coach de carrière vous aidera à identifier vos domaines de compétences, vos centres d’intérêt et les options qui s’offrent à vous sur le marché du travail.

En mettant en pratique ces trois astuces vous devriez donc échapper au burnout.

retour à la page précédente