gagner la guerre des talents en améliorant la réputation de votre entreprise.

Dans un contexte de pénurie des talents, attirer des collaborateurs talentueux pour développer son entreprise reste extrêmement difficile pour les employeurs. Fidéliser ses employés constitue également un défi croissant pour les organisations du monde entier.
Des études mettent en évidence que les entreprises ayant une image positive reçoivent deux fois plus de candidatures que les autres.
Les données tirées de l’étude « Randstad Employer Brand Research » 2019 montrent que la rémunération est considérée comme le critère le plus important dans le choix d’un nouvel employeur. Mais il est également clair que si les entreprises n’offrent pas une certaine sécurité de l’emploi ou un bon équilibre entre travail et vie privée, les employés auront tendance à vouloir les quitter.
Les employeurs doivent prendre en compte ces éléments pour créer leur stratégie de marque ainsi que leur plan de rétention.


l’importance des valeurs.

Les employés tiennent de plus en plus en compte des valeurs des entreprises qu’ils considèrent comme des employeurs potentiels. Le fait de partager des valeurs communes est un facteur clé de la satisfaction des employés (pour 96% d’entre eux). Les données de l’étude montrent que 91% des employés qui ont changé d’emploi ont vérifié la réputation de leur nouvel employeur.  En effet, un candidat luxembourgeois sur deux dit ne pas vouloir travailler pour un employeur ayant mauvaise réputation, même pour un salaire plus élevé.
Ces résultats suggèrent qu'une bonne réputation de l'entreprise peut aider à maintenir l'engagement des talents et à les fidéliser.

 

mobilité et canaux utilisés.

Un cinquième de la main-d'œuvre mondiale a changé d'employeur au cours de la dernière année et un tiers prévoit de le faire au cours des 12 prochains mois. Même si le Luxembourg est le pays qui affiche le taux de mobilité le plus faible, 18% des répondants prévoient de changer d’employeur au cours des 12 prochains mois.
Les principaux canaux utilisés pour rechercher un nouvel emploi sont les jobboards (63%) et le réseau personnel (57%). Le réseau personnel est le plus efficace des deux puisqu’il permet à 44% des personnes interrogées de trouver un nouvel emploi.

 

ce qui rend une entreprise attractive.

A Luxembourg les principaux critères de choix d’un nouvel employeur sont le salaire (65%), la sécurité de l’emploi (61%) et l’équilibre travail / vie privée (52%). 11% des employés seraient prêt à sacrifier plus de 10% de leur salaire pour davantage de sécurité de l’emploi !
A contrario, une rémunération insatisfaisante (43%), pas suffisamment de challenges (36%), des problèmes d'équilibre travail-vie privée (31%) et une évolution de carrière limitée (29%) sont les principales raisons qui incitent les employés à chercher un avenir ailleurs.
Au Luxembourg, le secteur considéré comme le plus attractif est celui des transports. En effet, les grands employeurs qui en font partie sont des entreprises publiques qui sont perçues comme offrant une grande sécurité de l’emploi.
Le secteur de la finance arrive en deuxième position.
Parmi les plus grands employeurs du pays, l’entreprise perçue comme la plus attractive est la société des Chemins de Fer Luxembourgeois ; 58% des personnes interrogées aimeraient y travailler. 
Suivent ensuite dans le classement la Banque et Caisse d’Epargne de l’Etat, Luxair, le Group Post et Cargolux.


retenir ses employés.

Les entreprises ne peuvent retenir leurs employés que si elles ont une parfaite compréhension de leurs attentes.
Bien sûr, ces attentes varient en fonction du profil des collaborateurs.
Lorsqu’on demande aux 18/24 ans ce qui les fait rester au sein d’une entreprise, 46 % d’entre eux répondent que ce sont les perspectives d’évolution. Pour les millennials (24/35 ans), c’est plutôt la sécurité financière de leur employeur qui prime (42%). Quant à la génération X (35/54 ans), le critère de fidélisation le plus important pour près de la moitié d’entre eux est un bon équilibre travail / vie privée.


favoriser l’équilibre travail-vie privée.

En 2019, le facteur qui prend de plus en plus d’importance pour les travailleurs du monde entier est la conciliation travail-vie personnelle. Il progresse également nettement au Luxembourg. En 2018, 48% des employés le considérait comme un critère de choix d’un employeur. Ce taux est passé à 52% en 2019.
La façon dont les employeurs abordent ce problème peut constituer un outil de rétention efficace.

 

à propos du Randstad Employer Brand Research.

L’étude sur la marque employeur de Randstad est la plus complète et la plus approfondie qui existe actuellement. Il s’agit d’une étude indépendante réalisée par Kantar.
Elle identifie les employeurs les plus attractifs parmi des milliers d'entreprises en interrogeant plus de 200 000 personnes dans 32 pays. Au Luxembourg, les données ont été recueillies auprès de 1217 répondants en janvier 2019.
Cette étude fournit des informations sur les perceptions et les facteurs de choix des employés potentiels. Pourquoi les gens préfèrent-ils une entreprise ou un secteur spécifique à un autre ?

retour à la page précédente