La magie des entretiens structurés

On dit souvent que les cinq premières minutes d'un entretien d'emploi sont les plus importantes.

C'est à ce moment-là que l'intervieweur se fait une idée sur le candidat et prend sa décision de le sélectionner ou pas. Pour le reste de l'interview, les questions seront simplement utilisées pour confirmer cette décision initiale. Mais est-ce vraiment un bon moyen d'évaluer si les candidats sont adaptés à votre entreprise ?


Google n’est pas du tout de cet avis !

Le géant de la technologie a dit adieu aux entretiens traditionnels il y a plusieurs années et utilise dorénavant des entretiens structurés. En parallèle, Google a monitoré les résultats de ses décisions d'embauche, et les données montrent que le passage des techniques d'entrevue non structurées à structurées a entraîné une amélioration spectaculaire.


Alors, qu’est exactement une interview structurée ?

Son nom en dit déjà beaucoup: c'est une interview dans laquelle on pose à chaque candidat les mêmes questions prédéterminées puis on effectue un classement sur les réponses. Les questions sont soigneusement conçues et comportent des critères qui définissent si les réponses sont correctes ou incorrectes. Cela supprime les questions ouvertes et non spécifiques telles que "Quelle est votre plus grande faiblesse ?" ou (pire encore) des questions comme "Si vous pouviez avoir un super-pouvoir, quel serait-il?" L'intervieweur n'improvise pas, il suit une trame bien précise. Tout le monde est confronté au même schéma, avec les mêmes questions et est évalué équitablement sur les réponses données.

Le résultat de la structuration d'entretiens de cette façon est bien meilleure. Laszlo Bock, ancien vice-président de People Operations chez Google, déclare qu’en moyenne une interview ne peut que vous donner un aperçu  que d'environ 14% de la performance d'un futur employé. Les entretiens structurés, de leur coté, peuvent mettre en évidence jusqu'à 26% de leur capacité – soit un score presque doublé.


Pourquoi chaque entreprise ne suit t-elle pas l’exemple de Google et ne met pas en pratique des entretiens structurés ?

Pourquoi continue t-on à poser aux candidats des questions ouvertes et pas forcément pertinentes ? La première explication est que la recherche a démontré que les intervieweurs sont généralement convaincus qu'ils sont performants lors des entretiens, même s'ils ne le sont pas. Une autre explication est que la conception d'un entretien structurée est difficile - il faut du temps et des efforts pour trouver d'excellentes questions et former les intervieweurs à respecter le script.  Mais compte tenu de la façon dont cela améliore la qualité des embauches, de plus en plus d'entreprises ont décidé que cela valait le temps et l'énergie à y investir.

 

Vous souhaitez trouver un emploi ? Laissez-nous votre CV en ligne
Vous êtes une entreprise à la recherche de nouveaux talents ? Contactez-nous

retour à la page précédente