le métier de tourneur-fraiseur : compétences, formation et quotidien

zoom sur le métier de tourneur-fraiseur : quotidien et perspectives

Tourneur-fraiseur : de nombreuses opportunités sur le marché du travail au Luxembourg

Si vous cherchez un métier porteur, sachez que celui de tourneur-fraiseur apparaît de façon récurrente sur les sites d’annonces en ligne au Luxembourg. De très nombreux recruteurs recherchent ce profil, et ne reçoivent pas toujours suffisamment de candidatures. Dans un secteur où les entreprises peinent parfois à trouver des salariés qualifiés, il est plus que jamais pertinent d’envisager son insertion, au travers d’une formation et d’une première expérience dans cette profession.

le métier de tourneur-fraiseur, en quoi cela consiste ?

Travaillant quotidiennement avec des machines, le tourneur-fraiseur façonne des pièces en respectant un cahier des charges bien précis. Dans un atelier ou une usine, l’employé supervise généralement des machines relativement autonomes. Toutefois, afin de pouvoir s’adapter à de petites entreprises qui utilisent encore du matériel moins informatisé, les ouvriers doivent savoir manipuler les dispositifs automatiques aussi bien que ceux qui fonctionnent manuellement.

Malgré tout, le plus souvent, le tourneur-fraiseur programme une machine selon le plan qu’il a reçu. Il doit sélectionner les pièces à utiliser, veiller au processus de montage et aux réglages de la machine. Tout au long de la fabrication, sa présence reste décisive, car il doit effectuer un contrôle permanent, et s’assurer que tout se déroule comme prévu.

À la fin de chaque cycle, l’ouvrier vérifie la conformité des pièces avec la commande initiale, tant sur le plan de la qualité que sur celui de la quantité. De plus, il doit gérer la traçabilité du produit en remplissant des fiches qui regroupent toutes les caractéristiques de chaque élément.

quelles formations pour devenir tourneur-fraiseur ?

Il existe plusieurs formations permettant d’intégrer ce type de poste. D’une façon générale, sur le marché du travail au Luxembourg, on demande au moins un bac pro ou BEP/CAP technicien outillage/fraiseur, tourneur.

Il existe d’autres cursus plus ciblés : on peut passer un bac pro ou STI pour, ensuite, poursuivre avec un niveau bac + 2 (il existe plusieurs BTS et DUT dans l’univers de l’usinage).

Beaucoup d’offres exigent un minimum d’expérience, mais certaines entreprises peuvent aussi être prêtes à transmettre leurs savoirs. D’une façon générale, au moment de la formation, il ne faut pas hésiter à miser sur les stages et autres moments d’initiation en entreprise, pour se confronter le plus tôt possible à la réalité en atelier ou en usine.

quelles sont les compétences requises ?

Afin d’avoir une meilleure idée des compétences nécessaires pour être un bon tourneur-fraiseur, l’idéal reste de consulter les annonces disponibles sur le marché du travail au Luxembourg. Avant toute chose, les employeurs demandent systématiquement de l’autonomie, tant dans l’exécution que dans la résolution des différents problèmes.

En outre, les recruteurs cherchent en priorité des personnes enthousiastes et curieuses, qui sont capables d'innover pour optimiser les résultats de leur travail. En parallèle, il faut naturellement faire preuve d’une grande rigueur, car en atelier ou en usine, il est indispensable de se ternir à des règles strictes en matière de sécurité.

Enfin, cette profession nécessite une réelle discipline, car il faut composer avec des demandes bien précises, et les respecter de façon très scrupuleuse.

de belles perspectives d’avenir !

Le métier de tourneur-fraiseur est en évolution permanente, au rythme des avancées et innovations technologiques. En ce sens, la profession est stimulante, car il n’y a jamais vraiment de monotonie qui s’installe. Les ouvriers sont amenés à suivre des formations, en cours de carrière, pour s’adapter aux changements et développer des compétences en informatique, par exemple.

Il faut savoir que ces employés travaillent aussi bien dans la métallurgie, l’automobile que l’armement ou l’aéronautique. Ainsi, les perspectives sont plutôt vastes, car il est possible de s’épanouir sur de nombreux secteurs différents.

 

Vous souhaitez trouver un emploi ? Laissez-nous votre CV en ligne

Vous êtes une entreprise à la recherche de nouveaux talents ? Contactez-nous

retour à la page précédente