Les annonces d’emplois restent le principal moyen pour rechercher du travail au Luxembourg

Selon les pays, il existe d’importantes disparités dans la façon de rechercher un emploi. L’émergence et le développement rapide de nouveaux outils et canaux de communication (notamment digitaux) y est pour beaucoup.

Sur 33 pays étudiés dans le cadre de l’étude Workmonitor Randstad, on s’aperçoit que ce sont les recherches internet, et via Google notamment, qui sont le plus fréquemment utilisées : il s’agit du mode de recherche préféré pour 48% des personnes interrogées. Viennent ensuite la réponse à une offre d’emploi (24%), le bouche à oreille (21%) et le candidature spontanée (20%). Malgré leur forte émergence, l’utilisation des media sociaux arrive en dernière position ; seuls 10% des répondants privilégient cet outil dans la recherche d’un nouveau travail.

Au Luxembourg, les modalités de recherche d’emploi restent relativement traditionnelles, bien que les préférences soient moins marquées. Pour 25% des répondants, la réponse à une offre d’emploi est le canal privilégié. Puis à égalité, le bouche à oreille et la consultation des sites internet des entreprises qui les intéressent (22%). Les recherches via internet et l’utilisation des media sociaux arrivent en 5ème et 6ème position mais avec des taux de préférence plus élevés qu’en moyenne (18% et 15%).
La tranche d’âge 45/54 ans s’appuie davantage sur son cercle de connaissances (bouche à oreille, références) lorsqu’il s’agit de rechercher un nouvel emploi ; c’est le moyen privilégié dans 29% des cas.
Les hommes utilisent davantage les réseaux sociaux dans leurs démarches que les femmes (19% vs 11%).

 

Source : Workmonitor Randstad 4ème trimestre 2016

retour à la page précédente