les salaires luxembourgeois à nouveau indexés

préalablement annoncé pour l’automne l’indexation est officielle

le ministre informe d'une indexation de 2,5%

A partir du mercredi 01/08/2018, les salaires, pensions et traitements luxembourgeois seront indexés de 2,5%, comme l’a annoncé officiellement hier, dans un tweet, le ministre de l’Économie Étienne Schneider (LSAP).

le Statec confirme l’indexation

Avec un nouvel indice des prix à la consommation qui avait augmenté de 1,5% en juillet le Statec a communiqué que «la moyenne semestrielle de l’indice raccordé à la base au 1er janvier 1948 du mois de juillet dépasse le seuil de 852,63 points, déclenchant ainsi une nouvelle indexation.»

Précédemment prévue pour l’automne 2018 (au vu des statistiques prévisionnelles), la date du 1er aout est une surprise pour la plupart des acteurs de l’économie luxembourgeoise. Les produits pétroliers ont en effet énormément joué sur la date précoce d’indexation car ils avaient augmenté de près de 15% en un an entraînant de par ce fait le dépassement de l’indice déclenchant l’indexation automatique.

Tombant au meilleur moment pour les autorités actuelles, le saut d’index n’en reste pas moins une décision automatique et n’a donc aucun lien avec quelque décision politique que ce soit.

une nouvelle indexation en 2019 ?

L’institut de statistique prévoit une deuxième indexation en 2019. En effet, avec des estimations de croissance de 4,5% pour 2018 et 2019 la barre nécessaire pour l’indexation des salaires, des pensions et des traitements risque fortement de se reproduire en 2019.

pour rappel, qu’est-ce qu’une indexation ?

L’indexation automatique est une mesure qui permet à l’employé de maintenir son pouvoir d’achat au vu d’une augmentation du coût de la vie. Un indice des prix à la consommation est calculé par les autorités. Une fois que le calcul est effectué il est comparé à un index initial datant de janvier 1948. Si cette comparaison dépasse un certain seuil il y a une indexation automatique.

Au Luxembourg, l’indexation est déclenchée dès que l’inflation atteint les 2,5% déclenchant de par se fait une revalorisation des salaires, pensions et traitements du même taux.

Les salaires sociaux minimum sont eux aussi réévalués à partir du 1er août :

  • Salaire social minimum mensuel non qualifié : 2 048,5 €

  • Salaire social minimum mensuel qualifié : 2 458,2 €


Vous souhaitez trouver un emploi ? Laissez-nous votre CV en ligne ou consultez nos offres d'emplois

Vous êtes une entreprise à la recherche de nouveaux talents ? Contactez-nous

retour à la page précédente