tout savoir sur le salaire minimum au Luxembourg

Au moment d’établir un contrat de travail, les deux parties (employeur et salarié) peuvent négocier ensemble la rémunération. Cependant, il existe toujours un seuil au-dessous duquel l’entreprise ne peut pas descendre : le salaire minimum légal au Luxembourg. Il s’applique dans tous les cas, mais il varie en fonction de la qualification du salarié. Au fil du temps, il est aussi amené à évoluer, au rythme des augmentations des minima sociaux et de l’indexation des salaires sur le niveau de vie.

 

quels critères pour définir un salarié qualifié ?

Logiquement, le salaire minimum d’un employé qualifié dépasse celui d’un travailleur non-qualifié. Pour détenir cette qualification professionnelle qui rehausse la rémunération minimale, il faut répondre à l’une de ces conditions préalables :

  • Présenter un diplôme destiné au métier visé, obtenu dans l’enseignement technique luxembourgeois, du type CATP (certificat d’aptitude technique et professionnelle) ou DAP (diplôme d’aptitude professionnelle).
  • Détenir un CCM (certificat de capacité manuelle) ou un CCP (certificat de capacité professionnel) assorti d’une expérience pratique d’au moins 2 ans dans le milieu.
  • Posséder un CITP (certificat d’initiation technique et professionnelle) tout en ayant pratiqué la profession pendant au moins 5 ans.

S’il n’a aucun diplôme et aucune certification à présenter, le salarié peut encore accéder au statut « qualifié » s’il justifie de 10 années d’expérience dans le secteur (quand il existe un certificat) - ou 6 ans pour une compétence qui ne fait pas l’objet d’un certificat officiel.

Au moment de candidater à une offre d’emploi, le travailleur qualifié doit être en mesure de fournir à l’employeur toutes les preuves nécessaires pour asseoir son statut. S’il est embauché comme employé qualifié, il sera rémunéré en conséquence, dans le respect de la grille de salaire dépendant de sa convention collective, le cas échéant.

 

quel salaire minimum pour un travailleur qualifié ? Quelles différences avec un salarié non-qualifié ?

Au Luxembourg, au 1er janvier 2019, le salaire minimum est de 2 071,10 €. Il s’agit d’un minimum légal que l’on doit obligatoirement appliquer, sachant que le calcul est effectué sur la base d’une rétribution brute pour un volume de 40 heures de travail hebdomadaire.

Seuls les travailleurs adolescents peuvent être rétribués sous ce seuil, puisque leur salaire oscille entre 75 et 80 % du minimum selon les cas.

En revanche, pour un salarié qualifié, le minimum légal est majoré de 20 %.

 

l’évolution du salaire minimum au Luxembourg

Le salaire minimum au Luxembourg est considéré comme un minima social, au même titre que les différentes pensions et rentes accidents. Tous ces éléments sont réévalués régulièrement, en fonction de l’évolution des rémunérations sur le territoire. Ainsi, quand le niveau de rétribution augmente, on élève également le salaire minimum, dans l’optique de diminuer les écarts entre les employés.

De plus, il faut savoir que tous les salaires du Luxembourg dépendent des coûts de la vie. En cas d’inflation (augmentation de l’indice des prix à la consommation), on doit théoriquement augmenter les salaires proportionnellement à cette hausse des coûts.

 

vous cherchez un emploi au Luxembourg et vous voulez faire valoir votre statut de salarié qualifié ? Demandez l’accompagnement de Randstad !

Vous souhaitez trouver un emploi ? Laissez-nous votre CV en ligne

retour à la page précédente