14 questions courantes d'entretien d'embauche et comment y répondre.

21/12/2021 09:38:02

Bien que certains employeurs tentent d'adapter leurs entretiens d'embauche au candidat et à sa fonction, certaines questions reviennent sans cesse. Ces questions de base sont toujours applicables et révélatrices, quel que soit le poste à pourvoir.

Nous avons identifié 14 questions courantes d'entretien d’embauche et une approche pour y répondre.

  • qu'est-ce qui vous intéresse dans ce poste ?
  • quels sont vos principaux atouts ?
  • que savez-vous de notre entreprise ?
  • pourquoi devrions-nous vous embaucher ?
  • en quoi êtes-vous différent des autres candidats ?
  • parlez-moi d'un conflit professionnel que vous avez vécu et comment il a été résolu
  • que recherchez-vous chez un patron ?
  • pourquoi quittez-vous votre emploi actuel ?
  • comment vos collègues ou votre patron vous décriraient-ils ?
  • quelles sont vos attentes salariales ?
  • si vous étiez un animal, lequel seriez-vous ?
  • selon vous, qu'est-ce que notre entreprise pourrait faire mieux ?
  • comment gérez-vous les critiques ?
  • avez-vous des questions à me poser ?

Il ne fait aucun doute que vous en avez déjà rencontré quelques-unes au cours de votre carrière. Si vous avez eu du mal à y répondre par le passé, ne vous inquiétez plus. Ces conseils vous aideront à préparer des réponses à certaines des questions les plus difficiles auxquelles vous serez confronté lors de votre entretien d’embauche.

1. qu'est-ce qui vous intéresse dans ce poste ?

Avec cette question d'entretien d’embauche, votre interlocuteur essaie d'évaluer a) votre enthousiasme pour le poste et b) si vous avez lu et compris la description du poste. Une réponse qui met en évidence un rôle ou une responsabilité de la description du poste est une bonne option. Si vous avez un trou de mémoire et que vous ne vous souvenez pas des détails du poste, une réponse du type "l'occasion de mettre en pratique [insérer la compétence que vous avez]" est toujours la plus sûre.

2. quels sont vos principaux atouts ?

Cette question risque fort de vous égarer si vous essayez de jauger votre interlocuteur et de dire ce que vous pensez qu'il veut entendre. Votre meilleure option est d'être honnête. Le fait d’inventer une réponse pour être sûr de plaire à votre interlocuteur peut se retourner contre vous. Bien que l'idéal soit de choisir des compétences spécifiques en rapport avec le poste, vos points forts peuvent également être simples et s'appliquer à tous les postes. 
Voici quelques exemples de points forts universels : savoir travailler dans le respect des délais, savoir communiquer et être ponctuel. Il est toujours bon d'avoir ces compétences, quel que soit le poste à pourvoir.

3. que savez-vous de notre entreprise ?

Cette question d'entretien d’embauche vise clairement à déterminer si vous avez fait des recherches. Montrez que vous êtes enthousiaste à propos du poste en faisant des recherches sur l'entreprise avant votre entretien d’embauche. Le but de votre interlocuteur n’est pas de vous piéger et il n’attendra pas de vous que vous lui fassiez un exposé détaillé sur l’entreprise. Il peut donc suffire de consulter le site web de cet employeur et de faire une recherche rapide sur Google. Si vous évoquez des nouvelles récentes, comme un changement de direction, un événement important pour l'entreprise ou le lancement récent d'un produit, cela peut être du meilleur effet  et impressionner votre interlocuteur qui verra que vous connaissez votre sujet.

4. pourquoi devrions-nous vous embaucher ?

Cette question est l'occasion idéale de mettre en avant des compétences très pertinentes pour le poste pour lequel vous passez l'entretien. Si vous pouvez penser à quelque chose qui vous différencie des autres dans votre domaine, c'est encore mieux. Évitez les réponses axées sur "vous", comme "j'ai toujours voulu travailler pour l'entreprise X" ou "ce poste m'aidera à franchir une nouvelle étape dans ma carrière". Essayez plutôt de vous concentrer sur la valeur que vous apportez au poste.

5. en quoi êtes-vous différent des autres candidats ?

Il y a de fortes chances que la plupart des candidats reçus en entretien aient des qualifications très comparables. Cette question n'est donc qu'une variante de la question "Pourquoi devrions-nous vous engager ? Votre approche pour y répondre doit être la même : mettez en avant vos compétences (n'oubliez pas vos soft skills) et expliquez comment vous apporterez de la valeur à l'entreprise. Mettre en avant des certifications ou des compétences interdisciplinaires qui ne sont pas la norme dans le secteur en question est une bonne stratégie ici - assurez-vous simplement d'expliquer en quoi elles vous rendent plus apte à occuper ce poste.

6. parlez-moi d'un conflit professionnel que vous avez vécu et comment il a été résolu.

C’est l'une des questions d'entretien d’embauche les plus redoutées et les plus difficiles de cette liste. Décrire un conflit est un défi pour deux raisons. Premièrement, il faut trouver et raconter des histoires réelles. Deuxièmement, cela peut exposer une faiblesse dont vous préféreriez ne pas parler. Cela peut sembler être du bon sens, mais la meilleure façon de répondre à cette question est de choisir un conflit qui se termine bien, idéalement un conflit dans lequel vous avez pu prendre des responsabilités.

Un exemple : vous et votre patron n'étiez pas d'accord sur la façon d'aborder un nouveau client. Au final, vous avez proposé une solution qui était un compromis utilisant des éléments des deux visions. Dans cette histoire, vous êtes le gentil et vous mettez en avant des caractéristiques positives telles que votre capacité à collaborer et à avoir l'esprit d'équipe. Souvenez-vous simplement que vous ne devez pas être trop critique ou choisir un conflit qui fait paraître votre ancien lieu de travail hostile. Démolir les autres pour se construire n'est jamais une bonne chose.

7. que recherchez-vous chez un patron ?

Lorsqu'un recruteur pose cette question, il essaie probablement d'évaluer comment vous vous intégrerez à la culture de l'entreprise et à ses dirigeants actuels. La meilleure voie à suivre ? Soyez honnête sans être trop précis ; vous ne savez jamais avec quel type de dirigeants vous serez amené à travailler. Tenez-vous-en à des traits de caractère universellement positifs tels que l'équité, la capacité d'écoute, la compétence, l'intelligence, etc. La plupart des managers aiment à penser qu'ils incarnent ces traits de caractère, il n'y a donc aucun risque contrarier votre patron potentiel.

8. pourquoi quittez-vous votre emploi actuel ?

Si vous quittez votre emploi pour une raison bénigne, comme la recherche d'un poste plus élevé ou d'un emploi moins loin de chez vous avec avec un trajet plus court, soyez honnête. Cette question peut être un peu plus dangereuse si vous avez été licencié ou mis à pied. Même dans ce cas, l'honnêteté reste la meilleure politique, car il est possible que votre interlocuteur se renseigne auprès de la direction de votre ancien emploi. N'oubliez pas de terminer sur une note positive en expliquant ce que vous avez appris et comment vous faites des efforts pour vous améliorer.

Ne parlez jamais en mal de votre ancien ou actuel employeur. Peu importe à quel point vous n'aimiez pas le travail, peu importe à quel point votre patron était un tyran, restez toujours professionnel. Vous seriez surpris de voir à quel point le monde peut être petit lorsque vous cherchez un emploi. Une mauvaise attitude peut donner l'impression que vous êtes une personne difficile et vous faire rater cet emploi.

9. comment vos collègues ou votre patron vous décriraient-ils ?

Cette question est une excellente occasion de faire valoir des points forts qui pourraient passer pour de la vantardise venant directement de vous. Par exemple, déclarer que vous êtes un travailleur acharné peut sembler éxagéré quand vous le dites, mais c'est parfaitement acceptable venant d'un collègue. La meilleure stratégie ? Pensez aux compliments que vous avez reçus de vos collègues et de vos clients.

10. quelles sont vos attentes salariales ?

Vous ne voulez pas vous attacher à un salaire spécifique à ce stade, alors n'hésitez pas à proposer une fourchette assez large. Cela donne à votre employeur potentiel une base de travail, mais vous laisse une marge de négociation avant de signer votre contrat. Cela renvoie également la balle dans le camp de votre employeur potentiel ; c'est à lui de faire une offre convaincante dans votre fourchette. N'oubliez pas : il ne s'agit que de la première étape des négociations. Vous n'êtes pas obligé d'accepter la première offre. Consultez notre blog sur les négociations salariales au Luxembourg pour connaître les prochaines étapes.

Il est également important de faire des recherches sur les salaires qui se pratiquent dans votre domaine d’activité et pour la fonction en question avant votre entretien d’embauche. Comparez plusieurs sources différentes avant de fixer un chiffre. 

N'oubliez pas non plus que les salaires varient en fonction de l'endroit où vous vivez et du nombre d'années d'expérience dont vous disposez…

11. si vous étiez un animal, lequel seriez-vous ?

Il se peut que l'on vous pose parfois ce genre de questions un peu hors contexte. L'objectif est de vous faire réfléchir rapidement. Pouvez-vous répondre rapidement et de manière créative ? Si vous parvenez à trouver une réponse en rapport avec le poste, félicitations, mais ne vous stressez pas trop pour votre réponse. Ce type de questions d'entretien permet de mesurer la personnalité. Si vous avez du mal à réfléchir sur-le-champ, donnez-vous un peu de temps pour rassembler vos idées en répondant par exemple : "C'est une question intéressante. Je pense que je dirais...".

12. selon vous, qu'est-ce que notre entreprise pourrait faire mieux ?

Cette question est une excellente occasion pour vous de fournir un réel aperçu et de démontrer que vous apporterez des compétences et des expériences précieuses pour résoudre tout problème présenté. Veillez à faire vos recherches avant l'entretien d’embauche. Mieux vous connaissez l'entreprise, meilleure sera la réponse que vous pourrez fournir. Ne vous défilez jamais devant cette question en disant que vous ne pensez à rien.

13. comment gérez-vous les critiques ?

Cette question d'entretien d’embauche, tout comme les questions sur la résolution des conflits, vous met sur la sellette à propos d'un sujet qui peut souvent mettre mal à l'aise. Personne n'aime être critiqué, mais sur le lieu de travail, c'est une réalité qu'il faut aborder. Heureusement, il n'y a qu'une seule façon acceptable de répondre à cette question : vous la prenez de façon constructive, et non personnelle. Si vous pouvez donner un exemple d'une situation où vous avez accepté une critique et l'avez transformée en une occasion de croissance, c'est encore mieux.

14. avez-vous des questions à me poser ?

Trop de demandeurs d'emploi entendent cette question et poussent un soupir de soulagement, pensant qu'ils sont sortis indemnes de l'entretien. Ils sont soulagés que l'interrogatoire soit terminé, et veulent passer rapidement à la poignée de main et aux adieux. Ce faisant, ils ratent une occasion en or. Cette question est votre dernière chance de montrer votre enthousiasme pour le rôle et de démontrer que vous vous avez un réel intérêt pour le poste. Un "non" peut être perçu comme un manque d’attrait. Vous ne savez pas quoi demander ? Voici quelques options :

  • À quoi ressemblera une journée ou une semaine de travail normale dans ce rôle ?
  • Que pouvez-vous me dire à propos de ce rôle qui ne figure pas dans la description du poste ?
  • Comment le succès sera-t-il mesuré dans ce rôle ?
  • Comment décririez-vous la culture d’entreprise ?
  • Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans le fait de travailler ici ?
  • Quels sont, selon vous, les plus grands défis de ce poste ?
  • Comment voyez-vous l'évolution de cette fonction au cours des prochaines années ?

Il ne s'agit là que de quelques-unes des questions d'entretien d’embauche difficiles auxquelles vous serez confronté tout au long de votre carrière. La clé pour répondre à toute question d'entretien d’embauche (qu'elle figure ou non sur cette liste) est d'être préparé. Les questions d'entretien se classent généralement dans l'une des trois catégories suivantes : sur l'entreprise, sur votre carrière et sur vos compétences. Si vous êtes prêt à répondre à des questions sur ces trois sujets, vous serez en mesure de répondre à presque toutes les questions qui vous seront posées.

N'oubliez pas que les entretiens d’embauche visent à trouver la bonne adéquation entre l'employeur et l'employé. Les recruteurs veulent que vous réussissiez autant que vous. Ils n'essaient pas de vous faire trébucher ou de vous piéger - ils veulent simplement être sûrs qu'ils embauchent la bonne personne ! Soyez honnête et réfléchi et vous serez déjà sur la bonne voie.

Envie de vous (re)lancer sur le marché de l'emploi? Actualisez votre CV et consultez nos offres d'emploi: jobs Luxembourg.